Le 15 décembre: une date pour l'Espéranto

Publié le par DesVeys

Le 15 décembre est une date particulière pour l'Espéranto: c'est en effet la date anniversaire de la naissance de L.L. Zamenhof, le créateur (bien qu'il ait récusé ce terme) de l'Espéranto.

Et cette année 2010 pourrait avoir un écho singulier du fait de l'engagement d'un mécène japonais espérantiste particulièrement impliqué, je veux parler de Monsieur Etsuo Miyoshi.

Ce dernier marquera en effet ce jour en faisant paraître dans le journal "Le Monde" une double page soulignant les mérites exemplaires de cette langue qui n'a pas fini d'étonner par sa vigueur et son efficacité.

Parallèlement à cette parution, Monsieur Miyoshi appelle les lecteurs de ce journal à interpeler la rédaction pour que cette dernière prenne conscience de l'intérêt de la propagation de ce moyen international de communication auprès du plus grand nombre.

Il est donc important que chacun d'entre nous soutienne cet appel en envoyant dès le lendemain un courrier (de préférence manuscrit ) à la rédaction du "Monde" en demandant soit des précisions, soit des éclaircissements, soit tout autre marque d'intérêt destinée à montrer la motivation des lecteurs pour ce thème.

Faisons en sorte que ce 15 décembre 2010 ait un retentissement exceptionnel, montrons que les changements qui ont  été refusés par les politiques peuvent venir directement de la base!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mathieu Thépaut 13/12/2010 18:37


M. Miyoshi a aussi demandé de ne pas envoyer que des louanges à propos de l'espéranto. Il ne faudrait pas que Le Monde suspecte une campagne pro-espéranto.
Il faut donc que quelques faux "perfiduloj" envoient des critiques ignobles et débordant d'idées reçues et de préjugés.
Je me dévoue... ;)


DesVeys 26/01/2011 13:03



Je découvre seulement aujourd'hui ton commentaire Mathieu... Je suis content que tu fasses cette remarque car j'avais moi-même insisté sur ce point juste après la conférence de M. Miyoshi...Bravo
pour t'être dévoué!